Radio France : Mathieu Gallet décidé à ne “rien lâcher” !

  • Carole Roldane
  • 9, avril 2015 à 9h49

Pourtant sous pression, le patron de Radio France Mathieu Gallet dit qu’il ne “lâchera rien”.
Alors que la grève s’éternise au point de mettre les stations du groupe en danger, Mathieu Gallet explique :
J’ai encore quatre ans de mandat et pendant quatre ans, je ne lâcherai rien sur mes convictions et mon plan stratégique. Je vais continuer sur ce projet, le défendre, le mettre en place avec les collaborateurs (développement du numérique, extension du réseau de France Bleu (il est prévu quelques 300 suppressions d’emplois).

Selon Mathieu Gallet, la grande majorité des salariés de Radio France sont pour ce projet (Le plan stratégique est censé assainir les comptes en déficit de 21,3 millions d’euros cette année. En cause : La stagnation des dotations publiques, alors que de l’autre côté les charges augmentent.

De son côté, Fleur Pellerin pourrait sous les conseils du CSA mettre en oeuvre une “médiation”.
Hier, après l’échec du dialogue entre la direction et les représentants syndicaux la grève a été reconduite pour 24 h, soit son 22e jour consécutif.

Critiqué sur ses relations avec le personnel de Radio France, Mathieu Gallet a reconnu ne pas être un “expansif”, mais tient à préciser qu’il “serre les mains et dit “bonjour”, y compris dans les ascenseurs”…Il est aussi revenu sur les frais liés à l’embauche de consultants : “Depuis quatre semaines “Le Canard” (Le Canard enchaîné -NDLR) me canarde“…

De leur côté, les syndicats ont également précisé qu’il n’allait “rien lâcher“.
Notez que les huit  directeurs d’antennes de Radio France ont écrit un texte qui exhorte l’Etat à prendre ses responsabilités dans un conflit dont plus personne n’entrevoit l’issue.