Romy Schneider : de "terrifiantes" et "horribles " révélations viennent de refaire surface

Romy Schneider : de “terrifiantes” et “horribles ” révélations viennent de refaire surface

  • Valerie Hommez
  • 2 août 2020

Romy Schneider, le lourd secret de famille qui a été dévoilé bien après sa mort.

S’il y a bien une actrice qui a marqué son époque, ce sera bien la magnifique et mystérieuse Romy Schneider. La comédienne française et allemande est née en 1938 à Vienne en Autriche. Quelques années plus tard après la naissance de son frère, ses parents s’étaient séparés, et sa mère avait décidé de s’installer en Allemagne dans un petit village allemand près de la tristement célèbre ville de Berchstegaden. Si ce nom vous dit peut-être quelque chose, c’est que c’est dans ce lieu que se trouvait une demeure, qui été appelée le nid d’aigle.

Une bâtisse qui était la résidence, mais aussi l’un des quartiers généraux du dictateur allemand Adolf Hitler. Lors d’une interview accordée à un journaliste bien des années plus tard, Romy Schneider aurait avoué à son intervieweur que la femme qui lui avait donné le jour aurait été la maîtresse du dictateur nazi. Certaines rumeurs prêtent également à la mère de la célèbre actrice, une liaison avec le chef de la propagande allemande nazie, le ministre du 3e Reich Joseph Goebbels.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonjour à toutes et à tous ! Du fond de mon lit et n’ayant pas dormi depuis deux jours, en ce jour où nous changeons de décennie – mon Dieu, ce temps qui passe plus vite que des secondes affolées ! – je me devais de vous offrir non pas ma présence – qui n’est pas un cadeau – mais un présent bien plus magique et magnifique ; la touchante beauté de Romy ! Cette photo date du bal du Nouvel An 1960, c’est à dire, il y a exactement 60 ans ! Romy y assistait en famille avec sa mère Magda Scheider et son frère Wolf-Dieter. À en voir les cotillons qui ornent son chignon comme une princesse portant une tiare pour les grandes occasions, la fête battait son plein et les douze coups de minuit avait déjà sonné. Qu’elle était belle et élégante ! Avec sa robe ornée de passementerie, de fleurs, de perles et de joyaux brillants dans la nuit ; c’est en tout cas ce que j’imagine et si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. C’est comme cela que je la voie. Parée de mille feux, le cœur heureux et l’âme pleine, nous offrant en ce jour particulier, ce sourire qui n’appartenait qu’à elle et ses “fossettes de bébé” sous le vert de ses yeux. Une coupe de champagne à la main – la seule manière de boire ce fin et pétillant breuvage – elle nous souhaite certainement les seuls vœux que l’on peut sincèrement prononcer : être en bonne santé pour vivre sa vie, aimer et surtout être aimé ! C’est donc ce que je vous souhaite également du plus profond de mon cœur en vous remerciant d’être toujours là ; moi qui aimerais tant vous donner plus encore ! Je vous aime très fort, Je vous embrasse, Et vous retrouve bien vite. Laure #romy #romyschneider #romyforever #icone #legende #muse #actrice

Une publication partagée par Romy Schneider (@_romy_schneider_) le

Une cruelle vérité qui aura meurtri l’une des plus belles et des plus grandes actrices que le cinéma français et allemand ait connu. Un terrible secret qui l’aurait rongé durant des années. Romy Schneider avouait qu’elle n’a jamais réussi à pardonner à cette mère avec qui d’ailleurs ses relations auront toujours été très compliquées. ” Mais pourquoi ne devrais-je pas pleurer ? Je ne suis pas surhumaine. Depuis des décennies, je n’en ai pas parlé parce que je respectais sa volonté et c’est bon de le dire maintenant ” affirmait la comédienne à l’époque.

Une cruelle réalité qui prenait encore plus tout son sens quand on sait que Romy Schneider est restée mariée durant de longues années à Harry Meyen, le célèbre réalisateur qui était également juif, et qui avait été déporté pendant la guerre. De cette union, étaient nés deux enfants David et Sarah, dont pour l’un des deux, le destin allait basculer quelques années plus tard.

Après des études à Cologne artistiques et de petites apparitions au cinéma, la jeune Romy Schneider a très vite été repérée par plusieurs réalisateurs qui lui ont plus proposé de plus grand rôle. Et ce sera donc dès le début des années 50 que l’actrice prêtera ses traits au personnage qui fera d’elle une star mondiale.

En interprétant le rôle d’Élisabeth d’Autriche, l’épouse de l’Empereur Ferdinand, Romy Schneider deviendra une star planétaire grâce à son inoubliable interprétation de Sissi. Un film qui sera le premier d’une longue série qui rencontrera un énorme succès aussi bien au cinéma qu’à chacune de ses rediffusions à la télévision.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis ravie de vous retrouver autrement qu’en story… Qui a dit que le rouge et le rose juraient ensemble ? Tout comme Jacques Brel l’a chanté “Le rouge et le noir ne s’épousent-ils pas ?” Il en est de même pour ces deux couleurs. Qui a dit que Romy n’était pas la plus belle femme du monde ? Qui a dit ne pas être ébloui par tant de beauté évidente et ne pas ressentir l’extraordinaire sex appeal qui émanait d’elle ? Qui a dit qu’elle n’était pas la femme la plus désirable qu’il ait connue ? Ah, Romy en Lily … Mon Dieu. C’est violent et tendre à la fois – ce personnage n’est-il pas incroyablement émouvant dans l’histoire insensée qu’est celle de “Max et les Ferrailleurs” de Claude Sautet ? Assurément. De la même manière, n’est-il pas plus sage de ne pas laisser de commentaires irrespectueux sous mes publications ? La liberté d’expression ne permet pas de dire tout et n’importe quoi à n’importe qui ! Cela ne dédouane personne qui vient ici pour y cracher son venin – je n’ai pas d’autre expression en tête pour qualifier certains commentaires laissés ici, ces dernières semaines – en toute liberté et totale impunité. Non, non, non. Il vous faut bien comprendre une chose : ici, c’est chez moi et ce n’est pas “open bar” pour les discours haineux. J’avais vraiment besoin de transmettre ce message et de mettre les choses au point. Cela me pesait beaucoup et ne me donnait plus guère envie de publier… Même si je n’avais pas du tout prévu d’en parler ; les mots me sont venus en écrivant. Nous sommes ici pour l’amour d’une femme : Romy Schneider. Le respect est donc de rigueur. Ainsi que la bienveillance. Je vous embrasse très fort, Laure #romy #romyschneider #romyforever #icone #legende #muse #musedesautet #maxetlesferrailleurs #claudesautet #michelpiccoli #romyetpiccoli #maxetlesferrailleurslmj

Une publication partagée par Romy Schneider (@_romy_schneider_) le

Après cette reconnaissance mondiale, c’est vers la France que son métier l’a amenée, et c’est dans ce pays qu’elle rencontrera l’un des hommes les plus importants de sa vie. Lors d’un tournage, elle se retrouvera avec le mythique Alain Delon, et les deux jeunes gens tomberont follement amoureux l’un de l’autre pour vivre une réelle passion durant de plusieurs années. Même si la vie les a séparés, Alain Delon avoue qu’ils sont toujours restés très attachés l’un à l’autre jusqu’au jour de 1982 où l’actrice a été retrouvé chez elle gisant dans son lit. Même s’il n’existe pas de cause officielle de la mort de Romy Schneider, il semblerait bien qu’il s’agisse d’un suicide grâce à un cocktail d’alcool et de médicaments.

Car en réalité, sous le regard des probablement plus beaux yeux du cinéma français et d’un sourire discret mais charmant se cachait une énorme blessure et une tristesse dont Romy Schneider n’aura jamais réussi à se défaire. Si le souvenir terrible des actes de sa mère durant la Seconde Guerre mondiale restait une cicatrice béante qu’elle n’a jamais réussi à refermer, il y aura véritablement un autre événement de sa vie de mère qui lui donnera le coup de grâce. Selon son ancien amour et son ami, Alain Delon, depuis ce jour où son fils David était décédé, Romy Schneider était elle aussi déjà un peu partie. L’acteur était persuadé que d’une manière ou d’une autre, elle ne vivrait plus très longtemps.

Pour Romy Schneider, la terre s’est arrêté de tourner le 5 juin 1981 quand son fils David Meyen a tenté d’escalader le portail de la maison des parents de son beau-père dans une résidence à Saint-Germain-en-Laye. Selon l’enquête, l’adolescent aurait perdu l’équilibre et ce serait perforé l’artère fémorale sur les piques de la grille, il serait mort à la suite de ses blessures. Le père de l’adolescent avoue qu’il a vécu un des pires moments de sa vie et qu’il a mis plus de 6 mois avant de ressortir de chez lui. Des moments terribles pour Daniel Biasini et également pour Romy Schneider.

Lorsque l’actrice a appris la nouvelle, certains de ses proches ont avoué, quelques années plus tard, qu’un soleil qu’elle avait dans les yeux s’est éteint à tout jamais. Même si elle était toujours la maman d’une petite fille Sarah qui avait à peine quatre ans à la mort de son frère, Romy Schneider semblait ne plus réellement être capable de faire face à la vie et se serait perdue dans l’alcool et dans les médicaments.

Ce sera donc un an après le décès de son fils David, que Romy Schneider sera retrouvée sur son lit après avoir succombé à un arrêt cardiaque. Alain Delon avoue qu’il n’a pas souhaité se rendre aux funérailles. L’interprète du Guépard ne souhaitait pas jouer le jeu des journalistes et était convaincu que son ancien amour qui était aujourd’hui disparu comprendrait son choix. Le célèbre acteur raconte qu’il se sera rendu au cimetière lorsque la foule était partie, pour se recueillir seul sur la tombe de celle qu’il a tant aimé.

Décédé à Paris le 29 mai 1982, Rose-Marie Magdalena Albach, plus, connue sous le nom de Romy Schneider s’en est allée à l’âge de 44 ans en laissant derrière elle une famille détruite, et un grand nombre de fans qui ont pleuré durant de longs mois leur idole. Si Romy Schneider, c’était bien évidemment Sissi, c’est aussi l’emblématique actrice de La piscine avec Alain Delon, Les choses de la vie avec l’un de ses meilleurs amis Michel PiccoliCésar et Rosalie ou encore le magnifique L’important, c’est d’aimer.