Scandale pour les 12 coups de midi: un nouveau candidat condamné à de la prison ferme pour des faits graves

  • Alix Brun
  • 30, octobre 2020 à 12h17

Ancien maître des 12 coups de Midi, Christian Quesada avait durablement terni l’image de l’émission. Aujourd’hui, un nouveau scandale frappe le programme présenté par Jean-Luc Reichmann. L’ancien candidat Anthony Lolli n’avait pas aussi bien réussi dans le jeu que Christian Quesada. Mais pour la justice française, il n’en demeure pas moins un criminel comme lui. Découvrez ses crimes.

Programmée en milieu de journée sur TF1, les 12 coups de midi se présente comme une émission bonne enfant. Malheureusement, les candidats que reçoit Jean-Luc Reichmann ne sont pas tous des enfants de choeurs.

Christian Quesada avait déjà défrayé la chronique. Cet ancien grand gagnant dort aujourd’hui derrière les barreaux. Il a été condamné en avril dernier à trois ans de prison ferme pour corruption de mineur et détention et diffusion d’images très graves.

Malheureusement, un nouveau candidat a des démêlés avec la justice. Anthony Lolli purge lui aussi une peine de prison. Les téléspectateurs l’avaient découvert en 2017. Sous les projecteurs des Douze coups de midi, il révélait à Jean-Luc Reichmann réaliser son rêve en participant à l’émission. Fan de ce programme, il n’en ratait jamais un épisode !

L’expertise psychiatrique révèle une personnalité complexe.

Originaire de Lons-Le-Saunier, dans le Jura, ce jeune homme de 27 ans est incarcéré dans le centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse suite à plusieurs condamnations pour incendie criminel et vol,

Le 14 juillet 2015, à 22 ans, il travaille comme serveur au Grand café du théâtre de Lons-le-Saunier et met le feu à l’établissement. Il sera condamné en 2019 à quatre ans de prison ferme pour ce crime. L’expertise psychiatrique révèle « une fascination pour le feu » mais également une personnalité complexe.

« Et si j’en retire une petite célébrité, tant mieux »

Jean-Luc Reichmann l’accueille donc deux ans après l’incendie et deux ans avant sa condamnation. « J’adore cette émission, je ne la loupe jamais ; principalement pour me cultiver, mais aussi pour passer un bon moment », expliquait-il à l’époque au journal La Voix du Jura. Il disait espérer remporter au moins 5000 euros. « Et si j’en retire une petite célébrité, tant mieux ». Mais si son nom est désormais connu, ce n’est pas parce qu’il a brillé aux côtés de Jean-Luc Reichmann.

Anthony Lolli a comparu ce mardi 27 octobre, cette fois-ci pour un vol de coordonnées de carte bleue. Le Progrès a relaté ce procès pour ces faits qui remontent à octobre 2018. Intérimaire dans un espace de loisirs à Lons-le-Saunier, l’ancien candidat a volé les coordonnées bancaires d’un collègue.

« J’ai noté les coordonnées pour pouvoir m’aider financièrement », s’est-il justifié, sûr le lui. Il a précisé que cet argent lui permettait de payer son abonnement internet ainsi que du matériel informatique ensuite « revendu pour payer son loyer ».

La « personnalité particulièrement complexe » et « un casier judiciaire relativement étoffé » a poussé le tribunal à condamner le prévenu à six mois d’emprisonnement ferme supplémentaires. Anthony Lolli dormira donc en prison jusqu’en 2022. L’histoire ne précise pas s’il suit les Douze coups de midi depuis sa cellule.