Sophia Aram : « Je n’ai jamais eu l’envie de baisser les bras »

  • Carole Roldane
  • 7, novembre 2013 à 13h59

Chez nos confrères de TVMag, l’humoriste à la tête du talk-show et access de France 2 « Jusqu’ici tout va bien » est revenu sur les très nombreuses critiques dont elle est l’objet depuis le lancement du programme :
« Je vais aussi bien que possible dans le contexte d’une émission qui va mieux et qui doit maintenant élargir son audience. Une quotidienne, c’est un vrai rouleau compresseur ! »

L’émission est prolongée jusqu’à Noël, cela rassure Sophia Aram ?
« Je n’étais pas inquiète car nous avons des échanges quotidiens avec la chaîne qui est coproducteur de l’émission. Ils ont tenu leurs engagements, à nous de continuer d’évoluer et de prouver que l’on peut installer notre programme dans le temps imparti. Nous avons fait entrer de nouvelles personnalités autour de la table ainsi qu’une plus grande liberté de ton. L’émission est plus claire, plus lisible, plus légère aussi. »

Sur les critiques, elle ne se laisse pas abattre…

« La pression est violente au quotidien mais il faut relativiser, on parle d’une émission de divertissement placée entre un karaoké et un plateau d’humoristes. On n’est pas en train de chercher un vaccin contre le cancer (rires)! . Je ne m’attendais pas à beaucoup de tendresse, mais c’est vrai qu’il y a eu un déferlement incroyable contre moi. Je m’appelle Sophia Aram, pas Bachar El Assad! Sur le blog de Jean-Marc Morandini, je suis tombée par hasard sur un commentaire d’un anonyme qui écrivait: «Cette radasse, si elle passe sous un camion, je ne bougerai pas pour la ramasser!». Depuis, j’ai interdit à mon fils de taper mon nom sur Internet. »