Quand le spectacle d’Amy Schumer ne plait pas à 200 supporters de Trump

  • Carole Roldane
  • 19 octobre 2016

L’humoriste et nouvelle coqueluche de la comédie outra-atlantique, Amy Schumer, ne fait pas l’unanimité et surtout auprès des supporters du candidat à la présidentielle Donald Trump. La femme qui n’est pas connue pour avoir sa langue dans sa poche a profité de son spectacle dimanche 16 octobre pour parler de Trump, au détriment de 200 de ses supporters qui ont quitté la salle mécontents.

Quelques blagues sur Trump

En plein milieu de son spectacle à l’Amelia Arena de Tampa en Floride, Amy Schumer se met à blaguer à propos du milliardaire américain alors qu’il s’agit d’une région connue pour favoriser le candidat. Elle a commencé en faisant référence à la vidéo de 2005 remise en ligne récemment où l’on voit Trump tenir des propos qui on fait polémique. Elle lance : « Vous savez ce que j’aime chez un homme ? Qu’il m’emmène acheter des meubles puis qu’il m’attrape par la chatte ».

Si une partie du public rigole bien, une autre commence à grincer des dents. Mais la comique blonde poursuit et qualifie Trump de « monstre orange qui vous agresse sexuellement et crée de fausses universités » en référence à son teint et à l’affaire de la Trump University.

Un spectacle politisé qui ne plait pas aux spectateurs républicains

Le public commence à mal prendre ses attaques et les sifflements retentissent. La comédienne ne déchante pas et poursuit sous les hués son spectacle dorénavant très politisé. Elle annonce : « Evidemment, on est en Floride donc vous allez siffler. Je sais que vous êtes venus pour rire mais vous devez choisir comment vous allez vivre le reste de votre vie, c’est trop important. Je vais parler de ça pendant cinq minutes, vous pouvez partir, pas de problème. Mais que ce soit clair, si à partir de maintenant vous vous mettez à hurler, vous vous ferez sortir de la salle ».

Mais les spectateurs républicains l’ont pris au pied de la lettre et 200 d’entre eux ont quitté la salle. Amy Schumer ne s’est pas laissée abattre pour autant et à déclaré à la presse après le spectacle qu’elle tenait à « remercier les 8 400 personnes qui sont restées. On a toujours eu des comédiens qui étaient là pour nous faire rire tout en disant la vérité, je suis fière de maintenir cette tradition. »