Annonces

Stéphane Guillon tacle Hanouna et sous entend qu’il se drogue

Stéphane Guillon dans AcTualiTy le 25 octobre 2016

Le chroniqueur Stéphane Guillon était invité sur le plateau d’AcTualiTy sur France 2 mardi après midi, afin de faire la promotion de son nouveau spectacle « Certifié conforme ». Ils n’a évidemment pas pu échapper aux questions sur les échanges entre lui et Cyril Hanouna après que ce dernier ait révélé son salaire à l’antenne la semaine dernière, et va jusqu’a le comparer à Jean-Luc Delarue.

Il sous-entend que Hanouna se drogue

Lorsque l’animateur Thomas Thouroude lui demande avec humour s’il pense que Cyril Hanouna animera toujours la 45ème saison de Touche Pas a Mon Poste en 2057, Stéphane Guillon lance : « Non, il aura pris le bus de Jean-Luc Delarue et il fera une tournée pour expliquer tout ce qu’on peut imaginer ». Un sous-entendu pas très subtile en référence aux problèmes de cocaïne du défunt Jean-Luc Delarue pour dire que le présentateur de TPMP se drogue également.

Annonces

La discussion autour du sujet se poursuit et l’humoriste défend sa position sur la révélation de son salaire. Il confirme bien gagner 10.000 euros par chronique dans Salut Les Terriens et ne s’en cache pas : « C’est pas le fait de gagner cet argent-là qui me déplaît, la délation me déplaît. Ça me rappelle des périodes de l’histoire de France qui ne sont vraiment pas terribles. Je dis que si moi j’ai envie de dévoiler mon salaire, je le fais, c’est ma liberté à moi. Et je le ferais avec des explications (…) ».

Une révélation « téléguidée »

Mais Stéphane Guillon ne s’arrête pas là et poursuit en expliquant que cette histoire est très probablement « téléguidée ».  Selon lui cette révélation n’est pas hasardeuse après ses critiques envers Vincent Bolloré qui possède la chaine où officie Hanouna : « il y a des choses que je ne peux pas vous dire ici, mais à un moment donné… La chronologie des faits est toujours extrêmement intéressante. Je suis chez vos confrères de ‘C à vous’, et je donne mon avis sur monsieur Bolloré. Bon, cet avis déplaît, trois jours après monsieur Hanouna organise mon licenciement sur son plateau en disant ‘faut-il virer Stéphane Guillon ?’ et en balançant mon salaire ».

Découvrez aussi

Annonces