Sylvester Stallone s'exprime sur DEMOLITION MAN 2

Sylvester Stallone s’exprime sur DEMOLITION MAN 2: “Ca va être hallucinant”

  • Valerie Hommez
  • 7, mai 2020 à 23h00

Sylvester Stallone annonce en direct sur son compte Instagram la prochaine sortie de “Demolition Man 2”.

Sly” a surpris tous ses fans avec cette annonce tant le film originel est déjà ancien, mais il semblerait que ce soit bien une réalité. Trente ans après le premier volet, John Spartan serait de retour dans les prochains mois sur les écrans du monde entier. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le voir en salle, il faut rappeler que cette production rencontra à l’époque un énorme succès au box office, et qu’également chacune de ses rediffusions à la télévision attire les téléspectateurs en réalisant de très gros scores d’audience

“On y travaille en ce moment avec Warner Bros , Ça a l’air vraiment démentiel. Cette suite devait arriver , elle va arriver.”

Dans un Live instagram sous forme de questions / réponses avec ses followers, Sylvester Stallone a donc bien confirmé l’information qui circulait depuis quelques temps dans les milieux du cinéma hollywoodien mais aucune annonce certifiant l’information n’était sortie auparavant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Answering the audience

Une publication partagée par Sly Stallone (@officialslystallone) le

Film d’action culte des années 1990, “Demolition Man” sort du congélateur pour un dégel après cryogenisation comme son personnage qui visite le futur après avoir été mis au frigo. Dans le casting original, on retrouvait alors des grosses pointures de Hollywood avec notamment Sandra Bullock, Wesley Snipes et Benjamin Bratt.

Si d’autres projets de suite sont encore d’actualité pour Sylvester Stallone, le héros de Rambo pourrait redonner vie à son personnage dans un possible ” Expendables 4″. Il s’est confié également sur son attachement à Rocky Balboa, le boxeur des quartiers pauvres de Philadelphie qui avait connu gloires et déchéances.

Si la vie de ses personnages en 50 ans de carrière ont connu toutes les époques, se sont battus sur tous les continents, et ont eu comme partenaires les plus belles femmes du monde, la vie réelle de Michael Sylvester Gardenzio Stallone pourrait-elle aussi devenir une histoire à part entière. Il évoquait d’ailleurs aussi un projet autobiographique sans préciser si le support de celui ci sera un livre ou un film, voire les deux.

“L’étalon Italien” naît dans le quartier pauvre de Hell’s Kitchen à New York en 1946 et après une adolescence un peu houleuse se tourne vers le cinéma dans des petits rôles, allant même jusqu’à jouer dans des films érotiques à petit budget, il connaîtra la gloire internationale avec son personnage de Rocky en 1976.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I have just acquired a new specialty. Teaching dogs how to nap.

Une publication partagée par Sly Stallone (@officialslystallone) le

Devenu aujourd’hui une star planétaire, il revient donc avec la suite de l’un de ses plus gros succès des années 90. “Demotion man 2”, film d’anticipation avec la fameuse scène culte des coquillages. Pour ceux qui n’ont pas vu le film ou qui s’interrogent encore sur l’utilité des ces trois coquillages, il existe sur le net une vidéo de Sylvester Stallone qui explique le mystère.

“Demolition man 1” avait été réalisé par Marco Brambilla qui signait alors son premier film, ensuite l’artiste ( il est également peintre et sculpteur), réalisera aussi des films comme “Dinotopia ” ou “excessive baggage”.

“Demolition Man”, c’est l’histoire d’une cité futuriste qui ne sait pas gérer les criminels, puisqu’il n’y en a tout simplement plus, la violence et même les gros mots ayant été bannis de la civilisation aseptisée. Mais alors que surgit un vrai méchant , interprété par Wesley Snipes, on rappelle un flic aux anciennes méthodes pour venir à bout du terrible criminel. Ce policier que l’on ressort du frigo après sa cryogénisation, en 1996, pour des faits d’homicide par imprudence ;  ce flic au méthode peu orthodoxe, c’est Sylvester Stallone, alias , John Spartan, dernier rampart contre le mal.

A ce jour il n’y a pas encore d’information sur les dates de sortie ou sur le tournage, mais on peut, d’ores et déjà, prévoir un engouement du public ; à savoir si le film sera une réussite, si l’épaisseur du scénario sera décisif, et pour les personnages beaucoup de questions restent ouvertes. Concernant ce projet , une annonce d’une éventuelle suite avait déjà filtré en 2018 par l’intermédiaire de Daniel Waters, l’un des scénaristes. Il avait raconté au podcast Projection Boots que le producteur Joël Silver évoquait un deuxième film. Joël Silver qui est en outre le producteur de la saga “L’arme fatale” avec Mel Gibson et Danny Glover, “Piège de cristal” avec Bruce Willis et “Matrix” avec Keanu Reeves, des films qui ont tous connus des suites.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

It’s weekend time so send me some questions and I’ll do the best I can To answer them …

Une publication partagée par Sly Stallone (@officialslystallone) le

Si les choses semblent bien avancer, il reste une énigme dans le projet du scénario de “Demolition Man 2” : comment proposer l’intégration du personnage de la fille du héros? Et là, il faut se replonger 30 ans arrière. Dans le synopsis original, la fille de Spartan devait avoir une place importante mais des scènes ont été coupées au montage. On peut quand même l’apercevoir dans quelques séquences comme lorsque Phoenix attaque John et Lenina dans les bas fonds : Sylvester Stallone protège une inconnue, qui est en réalité sa fille interprétée par Vanya Marinkovic.

L’acteur américain de 73 ans , et papa de 5 enfants a donc bien décidé de ne pas raccrocher les gants ou les flingues et multiplient encore à son âge les projets. Des reprises, des suites et de nouveaux scenario sont encore dans les tiroirs pour l’un des rois du box office depuis près de 50 ans.

Il a été évoqué également la possibilité d’un projet de suite autour d’un film encore plus ancien que “Démolition man”, puisqu’il s’agit des “Faucons de la nuit”. Le film policier de 1981 dans lequel la ville de New York, menacée par un dangereux terroriste, est mise sous la protection d’un policier, Sylvester lui même, en charge de sauver la cité.

Une dernière question demeure sur les sagas en cours, bien que l’acteur ait répété à plusieurs reprises qu’il ne voyait pas de projet pour “Creed”, il semble par contre prêt à imaginer retravailler sur le personnage de “Rocky” son premier succès.

Comme une boucle qui se finirait entre deux époques étalées sur cinq décennies de films pour le jeune Sylvester Stallone qui rêvait adolescent, il y a plus e 60 ans, de devenir un acteur connu, une star de cinéma.