Taxé d’être complotiste à cause de ses propos sur la gestion de la Covid, Laurent Ruquier réplique !

Le célèbre animateur radio s’est récemment exprimé sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement

laurent-ruquier-colere-contre-gestion-crise-par-gouvernement
Source : Laminute.info

Le célèbre animateur radio s’est récemment exprimé sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. Une sortie qui lui a valu son étiquette de complotiste dont il se démène pour s’en débarrasser. En ce sens, Laurent Ruquier répond de la plus belle façon à ses détracteurs afin d’éliminer toute ambiguïté.

La réplique cinglante

Laurent Ruquier est bel et bien vacciné. C’est la meilleure réplique qui soit pour changer les idées préconçues sur sa personnalité. Soupçonné de complotisme, ce dernier a largement contribué à la propagation de cette idée grâce à ses précédentes déclarations sur la pandémie. Ainsi, se faire vacciner vient alors démontrer à tous le contraire.

De toute évidence, un complotiste ne ferait jamais ce geste. L’animateur a d’ailleurs souligné qu’il n’est pas complotiste. « Je me suis fait vacciner il y a quinze jours » a-t-il ajouté. Selon ses déclarations, il aurait même déjà reçu sa troisième dose.

Pour montrer sa bonne foi et son engament il conseille à tout le monde de se faire vacciner. « C’est ce qu’il faut faire pour qu’on s’en sorte » a-t-il pris la peine de préciser. Des propos qui démontrent que l’animateur radio est conscient des dégâts causés par la pandémie. Par ailleurs, l’animateur est revenu sur ces propos à polémique en affirmant que le gouvernement devrait prendre cela comme une piste de solution.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Ruquier (@ruquierlaurent)

Laurent à la langue pendue

Si l’animateur radio en vient à s’attirer les mauvais regards de la population, c’est grandement de sa faute. Ce dernier est connu pour sa langue très pendue et son obsession pour les sujets sensibles. L’animateur s’était prononcé sur les chiffres transmis par les médias concernant la pandémie. Selon lui, les chiffres ne sont pas assez précis. « On balance des chiffres qui ne veulent rien dire ! Il faut toujours recontextualiser un chiffre » a-t-il martelé.

L’animateur après ce petit cours de journalisme à l’endroit des médias estime que les médias ont suivi sans jugeote Olivier Véran et Jean-François Delfraissy.

Ces propos ont suffi à enflammer la toile et à lui valoir une mauvaise étiquette. Cependant, le tacle de Laurent Ruquier à l’endroit du gouvernement n’est pas mauvais en soi. En effet, il existait réellement des incohérences dans les chiffres et un peu trop de laxisme dans la gestion de la crise en général. Par conséquent, il fallait qu’une voix porteuse en parle afin de faire passer l’information.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Ruquier (@ruquierlaurent)

La situation actuelle de la crise

La France est parvenue selon les experts à gérer tant bien que mal la crise sanitaire. Néanmoins, la nouvelle variante gagne du terrain et risque de détruire les efforts faits jusque-là. Les raisons sont l’abandon des gestes arrière et de la réduction du taux de vaccination et surtout de la prise de la troisième dose.

Pour contenir la propagation du nouveau virus, le gouvernement se penche sur l’instauration d’un couvre-feu le jour de la Saint-Sylvestre. En cas de validation par le Conseil des Ministres prévu pour ce 27 décembre, la liberté de circulation pourrait être encore entravée. Des restrictions qui pourraient encore mettre en rogne l’animateur qui ne se montre pas vraiment fan de ces règles.


Natalie Labrie

Rédactrice web depuis quelques années, j'ai commencé en autodidacte. Je ferais de mon mieux pour vous apporter les meilleures infos chaque jour, car le journalisme est une passion.