TPMP aborde le départ de Chaterine Laborde

  • Carole Roldane
  • 3 janvier 2017

Catherine Laborde a pris les téléspectateurs de cours dimanche 1er janvier alors qu’elle annonçait quitter la présentation de la météo sur TF1 après 28 ans d’antenne. Les chroniqueurs de Touche Pas A Mon Poste ont abordé le sujet lundi 2 janvier et donné leur avis sur ce départ soudain et précipité. Si certains semblent penser que la présentatrice a été poussée à partir, pour l’équipe il s’agirait plutôt de sa décision.

Concertation avec TF1

Thierry Moreau a livré sa version des faits sur le départ de Catherine Laborde. Pour le chroniqueur et rédacteur en chef de Télé 7 jours, la présentatrice de 65 ans a choisi de partir, en concertation avec la chaîne contrairement aux rumeurs de départ forcé.

« Elle a été approchée par la DRH parce que c’est quelqu’un qui est là depuis très longtemps. Je pense qu’ils veulent moins de salariés, réduire la masse salariale. Ça a correspondu à son envie parce qu’elle a commencé par le théâtre et elle a envie d’en faire. Je pense qu’elle est partie avec de bonnes indemnités et que tout ça s’est fait relativement en bonne intelligence entre les deux partis » explique-t-il.

Un départ choisi, dans l’air du temps

Des propos partagés par Isabelle Morini-Bosc qui ne manque pas de complimenter sa collègue : « Elle a senti l’air du temps. Elle est super intelligente, en plus d’être super fine, et elle a senti que quelque chose était en train de changer et que vingt-huit ans, ça suffisait ». Elle aurait donc choisi de tirer sa révérence en beauté pour s’adapter à notre époque plutôt que d’attendre d’être forcée à partir.

La principale intéressée s’est exprimée dans la presse pour donner les raisons de son départ émouvant mais les soupçons d’une mise à la porte planaient toujours. Compte tenu de son âge, elle ne voulait pas devenir la grand-mère de la météo et préfère laisser la chance aux jeunes pour poursuivre sa passion de théâtre. « Le déclic il est arrivé quand j’ai vu dans cet endroit que j’aime tant, TF1, un tas de jeunes gens dont j’aurais pu être la mère, voire la grand-mère », a-t-elle déclaré à RTL après ses adieux à l’antenne.