TPMP : Ces chroniqueurs qui ont eu des menaces de mort, nous avons toutes les infos !

TPMP : Ces chroniqueurs qui ont eu des menaces de mort, nous avons toutes les infos !

  • Mieger Tristan
  • 27, septembre 2020 à 14h20

Ce jeudi 24 septembre, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de “TPMP”. Lors de celui-ci, les chroniqueurs ont révélé les menaces dont ils ont été la cible ces dernières années. Explications.

Une protection policière pour Nathalie Marquay-Pernaut en 2013

Être une personnalité physique n’est pas chose facile tout les jours. Si on pense que la célébrité rend heureux et invincible, c’est complètement faux et les chroniqueurs de Cyril Hanouna peuvent en témoigner. En effet, dans l’émission de ce jeudi 24 septembre, ces derniers racontent avoir été la cible de menaces. Ainsi Nathalie Marquay, dans un premier temps, raconte son histoire en 2013, quand son mari Jean-Pierre Pernaut faisait partie d’une liste où les personnes devaient être égorgées : “TF1 nous a mis sous protection policière pendant plus de trois mois, 24 heures sur 24. Ils étaient constamment devant notre maison et nous suivait partout“, a-t-elle notamment raconté.

Mois grave, mais tout aussi flippant, Bernard Montiel, de son côté, lorsqu’il avait lancé dans une émission de télévision être contre la chasse, a eu la surprise d’avoir des tags devant chez lui : “Ma maison a été taguée pendant un an, presque tous les jours“. Gilles Verdez de son côté, a eu de nombreuses lettres de menaces après l’écriture de la biographie de Manuel Valls : “Moi j’avais été menacé quand j’avais écrit la biographie de Manuel Valls qui était à l’époque ministre de l’Intérieur. J’avais reçu des lettres de menace directement chez moi. Donc la personne connaissait mon adresse. J’avais été au commissariat (…) lorsque j’ai reçu la troisième lettre, on l’a ouverte avec d’énormes précautions parce qu’on se demandait si elle ne cachait pas des produits toxiques“.

Cyril Hanouna TPMP ne se souvient pas d’avoir eu de menaces graves

Finalement, l’histoire la plus glaçante nous vient de Benjamin Castaldi, qui a ensuite pris la parole en révélant une histoire terrible. En effet, l’ancien présentateur du Loft assure que pendant la période de l’émission, il avait reçu un colis très effrayant : “J’ai reçu un cercueil avec une balle“. Cyril Hanouna de son côté, raconte ne pas avoir de souvenir quant à une menace grave : “Je n’ai pas le souvenir d’avoir été la cible de menaces très sérieuses. Après je suis protégé et bien sûr que l’on a reçu des menaces sur les réseaux sociaux comme tous les gens exposés. Certains moments ont été un peu plus chauds que d’autres mais pour l’instant je n’ai pas eu de grosses histoires“.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Un bolosse qui se croit frais 😂😂😂!

Una publicación compartida de Cyril Hanouna (@cyrilhanouna) el

En ce moment-même, Jean-Michel Maire, lui, a actuellement une histoire glauque. En effet, une personne qui a obtenu son numéro de téléphone par je ne sais quel moyen, le harcèle tous les jours depuis quelques temps : “En trois jours, il m’a envoyé 310 messages d’insultes et de menaces“, a-t-il confié à l’ensemble des chroniqueurs présents sur le plateau. Toutefois, il assure tout de même ne pas se sentir en danger.