TPMP: Un ancien membre de l'équipe balance TOUT sur les "méthodes diaboliques" du programme !

TPMP: Un ancien membre de l’équipe balance TOUT sur les “méthodes diaboliques” du programme !

  • Valerie Hommez
  • 5 juillet 2020

TPMP, un ancien chroniqueur promet de faire des révélations fracassantes sur les coulisses de l’émission, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il semblerait que les critiques soient virulentes envers Cyril Hanouna et son équipe de production.

Alors que la saison précédente avait été entachée de nombreux événements qui avaient créés la polémique dans le petit monde de l’audiovisuel, avec notamment le dérapage de Jean-Michel Maire qui avait embrassé une femme sur le plateau sans son consentement, et d’autres événements qui avait choqué à l’époque, Cyril Hanouna avait décidé la saison suivante d’engager Rachid Arhab, l’ancien journaliste de France 2 devenu membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Si certains voyait dans ce choix, une manière de se couvrir et de se protéger en engageant dans son équipe quelqu’un qui serait au-dessus de tout soupçon et qui serait le garant d’éventuels dérapages, l’aventure entre les deux hommes n’aura duré que trois petits mois. Aujourd’hui, Rachid Arhab revient sur les événements qui ont émaillé ces quelques semaines passées au sein de l’équipe de TPMP et annonce la publication dans un livre où il promet de dévoiler ce qu’il a découvert. Des accusations et un ouvrage qui s’apprêtent à faire grand bruit.

J’ai de très bonnes relations avec un certain nombre de dirigeants du groupe Canal+ et notamment de la chaîne C8. Après l’été 2017, où l’émission de Cyril Hanouna avait été pas mal secoué par un certain nombre de dérapages, on a fait appel à moi pour rejoindre l’équipe des chroniqueurs pour essayer de la recadrer de temps en temps ” avait déclaré le journaliste au magazine Télé Loisirs. Il précise que c’est lui qui a décidé de quitter le programme, après avoir découvert selon ses propres mots les ” entrailles fétides “.

Il y a quelques jours sur Twitter, il répondait à des followers qui l’accusaient de beaucoup critiquer l’émission, mais il maintenait ces accusations par un petit teasing, comme un avant-goût de ce qui allait apparaître dans son ouvrage “ Je sais de quoi je parle pour avoir vu de l’intérieur un système diabolique. Je ne regrette pas malgré les insultes régulières et le déferlement de haine à chaque fois que j’écris “. Il rajoute en plus qu’à l’époque, il a pris beaucoup de notes et qu’il a beaucoup de mémoire, comme si la liste des griefs qu’il avait à faire envers le patron et l’équipe de TPMP était très longue.

Mais qui est réellement Rachid Arhab ? Diplômé de l’Université de journalisme de Strasbourg, il commence sa carrière en 1977 sur France 3 à Nancy, puis à Reims et à Paris. En 1985, il rejoint le service politique d’Antenne 2 dont il deviendra le chef de service en 1990. Il assure également la présentation des journaux télévisés sur France 2, et quelques années plus tard, il sera nommé rédacteur en chef adjoint du journal de France 2 et chargé de la supervision de tous les magazines.

En 2007, il est nommé comme membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel par Jean-Louis Debré alors président de l’Assemblée nationale, et dans un souci d’équité durant cette période, il ne pourra exercer aucun métier en rapport avec l’audiovisuel. À la fin de son mandat, il arrive sur CNews et participe pendant quelques semaines avec Patrick Poivre d’Arvor à une émission appelée Plus de recul qui était un décryptage de l’actualité. C’est alors, en septembre 2017 qu’il arrivera dans l’équipe de TPMP sur C8, une collaboration qui se terminera assez rapidement.

Visiblement, il n’a jamais pu s’intégrer à l’équipe de TPMP, émission dans laquelle les autres chroniqueurs lui reprochaient d’être trop sérieux, alors qu’il s’agissait d’un programme basé sur l’humour. Déjà à l’époque, les critiques avaient fusé, pour lui reprocher de ne pas comprendre qu’il s’agissait d’une émission de divertissement et que tout n’était pas à prendre au pied de la lettre. Mais pour Rachid Arhab, son mandat était très clair, puisque sa présence même au coeur de l’émission, avait pour but de jouer un rôle de modérateur par rapport aux débordements qui avaient eu lieu l’année précédente.

Pour rappel, plusieurs événements avaient été l’objet de critiques de la part de certains téléspectateurs, mais avaient aussi également interpellé le CSA. Par exemple, il y avait eu la caméra cachée piégeant Matthieu Delormeau, la séquence hors antenne avec Capucine Anav, un canular jugé homophobe, et la polémique du baiser de Jean-Michel Maire sur la poitrine de Soraya Riffy. Mais malgré ce statut de ” sage ” au cœur de TPMP, la collaboration avec les autres chroniqueurs et le décalage d’humeur entre l’ancien membre du CSA et journaliste Rachid Arhab et l’équipe de C8, semblait visiblement vouée à l’échec. Apparemment, Rachid Arhab a très mal vécu ce passage de quelques semaines dans l’équipe du troublion du poste, et il promet donc aujourd’hui des révélations fracassantes sur le mode de fonctionnement des équipes de production de Cyril Hanouna.

À la lecture de ce teaser que Rachid Arhab avait diffusé sur les réseaux sociaux, les fans de l’émission doivent être très impatients de découvrir s’il y a réellement un fond de vérité dans ces accusations, ou s’il s’agit simplement de la vengeance de quelqu’un qui aurait mal vécu une expérience douloureuse. On imagine quand même mal, Rachid Arhab avec son parcours journalistique et sa stature d’ancien membre du Conseil national de l’audiovisuel faire des révélations qui feraient scandale, sans avoir toutes les preuves formelles de ce qu’il avance.

Mais il faudra attendre de voir si ces révélations ont la force qu’il annonce, et si finalement ce ne sera pas tout simplement une tempête dans un verre d’eau. En attendant à chacun de se faire sa propre opinion avant de recevoir les preuves que promet Rachid Arhab. Soyon certains qu’il enverra un exemplaire dédicacé de son livre, qui devrait paraître très bientôt, à Cyril Hanouna, qui lui aussi doit être très impatient de découvrir ce que son ancien chroniqueur à lui reprocher…