Trahison et défection, c’est la fin du clan Le Pen !

En politique, tous les coups sont permis, mais certains semblent plus difficiles à supporter que d’autres.

Marine Le pen
Source : La Croix

Marine Le Pen doit supporter un autre départ à quelques jours des élections présidentielles. Sa nièce lui tourne le dos au mauvais moment. Marion Maréchal ne partage plus la vision de sa tante. Le RN est aujourd’hui fragilisé plus que jamais.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Marion Maréchal quitte Marine Le Pen

La mauvaise nouvelle est depuis peu parvenue à sa tante qui a du mal à la digérer. Le moment n’est pas propice pour une telle décision. Il y a quelques jours, le Rassemblement National avait vécu quelques grands départs. Jusque-là, Marine Le Pen s’en moquait. Elle n’avait jamais imaginé que les choses pouvaient continuer dans la même logique et surtout avec le retour de sa nièce. Depuis 2017, celle-ci avait pris une pause sur la scène politique.

En cette veille des élections, elle annonce un retour, mais plus avec le Rassemblement National de Marine Le Pen.

Les impressions de Marine Le Pen

C’est un véritable choc pour la candidate aux prochaines présidentielles. Elle ne s’en fout pas cette fois-ci comme elle l’avait fait dans le cas de Gilbert Collard et Jérôme Rivière. Cette fois, cela l’affecte. Il faut le rappeler, les deux personnalités qui étaient avec Le RN ont rejoint le candidat Éric Zemmour officiellement, il y a quelques jours. La candidate avait ironisé concernant ces départs dans une déclaration. Même si on ne sait pas encore si Marion Maréchal rejoindra Éric Zemmour comme les deux premiers, sa tante en souffre visiblement.

Évoquant le lien familial et la relation qui existe entre sa nièce et elle, Marine Le Pen avouait sur CNews, qu’elle ne s’y attendait pas. Elle y trouve une trahison, une brutalité difficile à supporter pour elle. Devant Laurence Ferrari, c’était une autre Marine Le Pen que la candidate combattante d’il y a quelques jours après les autres défections.

Le Rassemblement National en chute libre ?

C’est ce que craint l’entourage de la présidente Marine Le Pen. Dans une interview à BFMTV, un proche de la candidate pense que l’acte de Marion Marechal met en danger la campagne du parti. Il comprend l’amertume de sa tante pour qui son acte va au-delà du cercle familial et touche tout le parti.

Pour le RN, Marion Maréchal a décidé de laisser le parti face à un risque de perte des élections. C’est un moment important pour la vie de ce parti politique. Le Rassemblement National est contraint de changer plusieurs de ses plans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Les avis publics

Sur les réseaux sociaux, les réactions pleuvent de toutes parts. Pendant que les uns voient une trahison, d’autres soupçonnent les mains cachées des adversaires politiques. Éric Zemmour est le premier suspect, puisque c’est lui qui a reçu les deux autres démissionnaires. Cependant, il y a ceux qui loin du terrain politique parlent d’une question de dignité.

De toute analyse, il faut quand même reconnaître que Marion Marechal a mal choisi le moment pour partir. On peut bien penser à une volonté de nuire au Rassemblement National et peut être à sa tante. Dans l’un ou l’autre cas, il faut lui reconnaître son droit de choisir.


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !