Un ancien chroniqueur de C8 condamné à plusieurs années de prison pour prostitution de mineur !

Pascal Cardonna a comparu devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Il est autorisé à purger une partie de sa peine à domicile en portant un bracelet électronique.

pascal-cardonna-babybel-l-ex-ami-de-jeremstar
Source : Voici

Le tribunal a condamné mardi Pascal Cardonna à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Il a aussi été condamné à une assignation à résidence avec bracelet électronique, à une interdiction de travailler avec des mineurs et à une inscription au fichier des délinquants sexuels.

Babybel derrière les barreaux

Plus connu sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme de Babybel, Pascal Cardonna a été mis en examen pour corruption de mineurs, agression sexuelle sur mineurs, sollicitation de mineurs à des fins de prostitution et propositions sexuelles à des mineurs sur les réseaux sociaux.

Pascal Cardonna, l’homme de 55 ans est devenu populaire grâce à la star YouTube Jeremstar. Avec Jeremstar, Pascal a organisé 200 fêtes à son domicile de Nîmes auxquelles participaient des mineurs. Ceci entre 2012 et 2017.

C’est un jeune homme Lunellois qui a été le premier à accuser Pascal Cardonna d’agression sexuelle. Dans cette affaire, quatre victimes ont porté plainte pour les agressions, qui auraient eu lieu entre 2015 et 2017. Aucun des quatre n’a assisté à l’audience, qui a eu lieu à Nîmes mardi dernier.

Selon plusieurs plaignants, c’est la notoriété de son ami Jeremstar (chroniqueur télé, émission de téléréalité et célèbre star des réseaux sociaux qui a été innocenté) qui a attiré le mineur à son domicile à Nîmes.

Pascal Cardonna plaide non coupable

Pascal Cardonna a nié à la barre qu’il avait beaucoup bu ces nuits-là, mais a admis qu’il était « un peu lourd » et reconnaît « avoir dragouillé les jeunes gens lors de ces soirées » dans un appartement. Selon le président de la Cour, cet appartement « avec des spots et des sièges rouges ressemble plus à une boîte de nuit qu’à un appartement ». Il a également déclaré qu’il ne faisait pas de distinction entre les mineurs et les adultes.

« Les jeunes eux, sont venus pour rencontrer leur idole Jeremstar et se retrouvaient dans un véritable guet-apens », explique le procureur adjoint de Nîmes. Après lecture des SMS à caractère sexuel échangés entre Pascal Cardonna et les jeunes, ce dernier continue de nier les faits et ne reconnaît qu’un « humour un peu lourd ». « Il n’y a jamais eu d’orgies, d’alcool, de drogue, de sexe, lors de ces soirées », a déclaré son avocat, selon le site du Figaro.

Maître Christophe Dubourd, du barreau de Nîmes, a plaidé non coupable, soulignant notamment l’absence de victimes dans les sièges des parties civiles et les antécédents judiciaires de certaines des victimes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar)

Jeremstar finalement innocenté

En 2018, lors de la découverte de l’affaire, l’ancien blogueur Jeremstar nie toute responsabilité dans le comportement des hommes dont il parle régulièrement sur ses réseaux sociaux. « Je tiens à préciser que je n’ai absolument rien à voir avec sa vie intime », avait-il déclaré à l’époque. « On m’accuse d’être à la tête d’un réseau de prostitution de mineurs. Je nie », a-t-il déclaré.

Finalement, après trois ans, en juin dernier, après avoir reçu un courrier du parquet de Nîmes, il a révélé sur son compte Instagram que « l’affaire a été classée sans suite à l’égard de Monsieur Jérémy Gisclon, aucune infraction n’ayant été retenue ».


Natalie Labrie

Rédactrice web depuis quelques années, j'ai commencé en autodidacte. Je ferais de mon mieux pour vous apporter les meilleures infos chaque jour, car le journalisme est une passion.