Annonces

Un reportage sur Les Enfoirés bientôt sur TF1 (lisez les réactions de célébrités)

A voir dans l’émission « Reportages ».
Le 9 mars à 13H15, vous pourrez sur « Enfoirés… attention au départ », une enquête de Christian Jeanpierre, Frédéric Mignard, Renaud Villain et Fabrice Allouche.

41 artistes, sept concerts… En janvier, pendant six jours, ils ont tout donné sur la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy… et en coulisses.
On retrouve les membres de la grande famille et quelques  » Enfoirés débutants  » comme Mika,  Tal, Yannick Agnel ou Patrick Chesnay… et toujours cette énergie complice entre le public et les artistes pour le coeur des Restos.

Annonces

« Ca n’existe pas dans le monde un si gros spectacle s’émerveille Garou,  dans lequel  il y a autant d’artistes, qui jouent  à un jeu complètement à l’opposé de leur carrière… Ils laissent complètement de côté les ego. Et ils sont là pour s’amuser, pour donner. »
Patrick Fiori s’éclate :
« Plus on fait les Enfoirés et plus on s’éclate. Il y a des rencontres inattendues et on partage des trucs qu’on ne partagerait certainement pas ailleurs. Il y a une réunion, un coeur. C’est que du plaisir ! »

 Michèle Laroque « vit un moment très rare. Etre avec des amis, des gens qu’on admire, qui ont du talent pour servir une cause, s’amuser et savoir qu’on fait du bien en s’amusant. Tout est réuni. »
Cette année encore, les Enfoirés ouvrent leur coeur bien sûr et leur Boîte à Musique.

Pour « faire vivre » cette boîte à musique, il a fallu s’y prendre de bonne heure… des mois, avant de pouvoir  » l’ouvrir  » sur scène.
« Toute la structure pour installer les projecteurs, la salle, la scène… Et puis aussi caser tous les accessoires, on en a de plus en plus gros…. A Bercy, je ne sais même pas si tout va tenir se demande Xavier Grosbois «  mais ça va être bien. Comme chaque année ! ».

Annonces

Et comme chaque année, à quelques heures, quelques minutes du premier spectacle «  C’est le gros stress… Il va falloir s’assurer de la complicité du public. Je pense qu’on l’aura se rassure Mimie Mathy.  
On répète une journée et demie pour un spectacle de 4 heures… C’est un des rares événements en France où ça se fait. Mimie chauffe la salle, dernière répétition avec un public heureux et chaleureux « Le public est complice. Ils savent que c’est comme une dernière répétition à laquelle ils ont la gentillesse de participer. Il n’y a pas le choix mais… Il y a pire comme métier ! ».

« On m’a appelée la veille s’enthousiasme Tal. Tout le monde est très gentil, accueillant ». Mika vient juste de débarquer dans l’aventure : « Je n’ai même pas répété. Ils m’ont mis sur scène. Je pense que je suis le seul qui n’a pas du tout répété. C’est vraiment chaleureux. On voit que tout le monde, backstage et le public,  est dans le même esprit. C’est dingue, c’est énorme ! ».