Un vaccin universel: Est-ce une réelle possibilité et un espoir crédible contre la Covid-19?

Certains scientifiques pensent que le vaccin universel est la solution la plus adaptée contre les variants de la Covid-19. Où en est la recherche ?

Un vaccin universel: Est-ce une réelle possibilité et un espoir crédible contre la Covid-19?
Source : Youtube

Vaccin universel: La pandémie prend un nouveau tournant maintenant que les vaccins entrent dans la danse. Mais la Covid-19 s’adapte elle aussi. En effet, les variants entrent en piste et certains vaccins sur le marché sont moins efficaces que d’autres en fonction des souches. La solution serait alors de trouver un vaccin universel pour stopper définitivement la pandémie. Faut-il y croire pour 2021 ? LDpeople vous dit tout.

Le vaccin universel peut-il être une réalité ?

Les campagnes de vaccinations battent leurs pleins dans tous les pays du globe. Mais le développement des variants et la vitesse de vaccination a freiné l’enthousiasme des populations. En effet, si l’année dernière les vaccins étaient envisagés comme nos sauveurs, ils sont cette année plutôt bombardés de doutes. C’est une prouesse de la recherche que de pouvoir proposer des vaccins en si peu de temps. Mais cela fait justement douter les populations sur leur efficacité. Plusieurs semaines de campagne vaccinale auront fini par mettre le pied à l’étrier de la population. Mais voilà qu’à présent, ce sont les variants qui font douter même les scientifiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Plusieurs souches du virus de la Covid-19 se propagent dans le monde. Certains experts vont même jusqu’à parler de nouvelle pandémie. Dès lors, faut-il envisager un nouveau vaccin ? Nombreux de spécialistes scientifiques estiment que la solution réside dans la recherche et dans la découverte de vaccins universel. Il serait alors capable de répondre à toutes les formes variantes de la Covid-19. Mais peut-on espérer que ce vaccin voit le jour en 2021 ?

Les variants ne rendent pas les vaccins actuels obsolètes

La pandémie actuelle de Covid-19 met le monde entier dans une situation délicate. La crise sanitaire est d’une ampleur sans précédent, inédite. C’est bien que le virus qui sévit est lui aussi nouveau et imprévisible. La science avance par hypothèses et protocoles, mais l’urgence de la situation impose un changement de méthode. Ainsi, des vaccins contre la Covid-19 sont arrivés très rapidement comparé aux vaccins existants pour d’autres maladies. LDpoeple en convient. Mais c’était sans compter sur l’apparition des variants. Des variants encore largement nouveaux eux aussi. Et dans les hypothèses les plus suivies, l’une d’elle est que si les variants sont plus contagieux, ils pourraient être plus résistant aux vaccins. Une hypothèse qui pourrait faire très mal aux campagnes de vaccination en cours.

Mais la science ne s’embarrasse pas de l’opinion publique. Elle avance pour la santé et son objectif aujourd’hui est bien d’avoir une arme efficace contre tous les types de Covid-19. Le Professeur Gilbert Deray, interrogé sur LCI, avance qu’il est légitime d’espérer un vaccin universel contre la pandémie. Il est heureux de dire que le monde entier se concerte déjà sur le sujet. Le Professeur Gilbert Deray est le chef du service de néphrologie à la Pitié-Salpêtrière de Paris. Selon lui, « la science est extraordinaire » et il a bon espoir de voir la recherche découvrir un vaccin universel pour la fin de cette année.

De l’espoir pour la fin de l’année 2021 ?

Pour créer des tels vaccins, les recherches sont primordiales. Etudier les variants de la Covid-19 devra permettre de cibler les zones du virus qui ne mutent pas. Le vaccin universel agirait sur ces zones précises et pourraient donc être efficaces contre la Covid-19 et tous ses variants. Si dans la théorie cela semble idéal, dans la pratique c’est autre chose. En effet, Morgane Bomsel, chercheuse du CNRS à l’institut Cochin, connaît bien ce protocole. LDpoeple vous indique qu’elle a notamment travaillé sur la recherche d’un vaccin universel contre le VIH. La chercheuse estime la découverte d’un tel vaccin faisable et théoriquement viable. Néanmoins, elle rappelle qu’il existe très peu de pathologies qui se soient prêtées à un vaccin universel.

Les chercheurs sont sur le front et ne baissent pas les bras. Dans tous les pays du monde, l’objectif des équipes est bel et bien d’éradiquer le virus de la Covid-19. Malgré la production de plusieurs vaccins aujourd’hui disponibles sur le marché, les variants poussent les scientifiques à aller plus loin. En effet, c’est bien une nouvelle épidémie mondiale qui nous attend si l’un des variants résiste aux vaccins déjà disponibles.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.