Vacances d’été: Rompues, nouveau plan de reconfinement en vue, c’est pas rassurant du tout!

Vacances d’été: en DANGER, nouveau plan de reconfinement en vue, pas rassurant du tout!

  • Mieger Tristan
  • 21 juillet 2020

Vacances d’été: La flambée des cas ces dernières semaines dans le monde, plus une trop faible immunité collective et un grand relâchement au niveau des gestes barrières, laissent présager qu’en France, la deuxième vague de l’épidémie est inévitable. C’est en tout cas ce que disent les membres du Conseil scientifique.

Une accumulation de cas dans le monde

La situation à l’étranger est plutôt catastrophiques ces dernières semaines. En effet, face à une soudaine accumulation de cas, plusieurs pays se sont vus forcés de remettre quelques restrictions, parfois même de reconfiner : “On est extrêmement frappé par ce qui se passe dans l’hémisphère Sud en ce moment, qui est en hiver austral. L’épidémie est en train de flamber, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Australie, qui vient de confiner Melbourne alors que ce pays était jusqu’à maintenant extrêmement protégé” a notamment expliqué un expert des virus.

C’est vrai que ’Espagne a imposer le confinement pour plusieurs semaines à la Galice et la Catalogne ou ils enregistrent un grand nombre de contamination, l’Australie quant à elle, a décidé de confiner Melbourne. Pour l’OMS, la situation dans le monde est même critique : “Permettez-moi d’être franc. Trop de pays vont dans la mauvaise direction. Le virus reste l’ennemi public numéro un (…). Si les principes de base ne sont pas respectés, la pandémie ne pourra qu’empirer encore et encore”

Une seconde vague déjà en été en France ?

Ce jeudi chez nos confrères du quotidien “Le Monde”, le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy a été plutôt pessimiste quant à l’arrivée possible d’une seconde vague, même avant l’automne :”L’été pourrait se passer dans des conditions optimales, à condition que les mesures de distanciation sociale se poursuivent. Or, je suis frappé de voir que ce n’est pas le cas. Les mesures de distanciation sociale sont en train de nous échapper. Il faut que tout le monde comprenne que sans même parler de deuxième vague, nous sommes à la merci d’une reprise en France” au moins les choses sont claires, nettes et précis.

Et il est vrai qu’il y a un vrai relâchement au niveau des gestes barrières des français. Si le port du masque dans les transports et le lavage de mains ont été intégrés, le respect de la distanciation sociale se perd peu à peu. En effet, il ne faut pas non plus écarter le danger des super-transmetteurs, ceux qui se disent invincibles mais qu’ils ne sont pas du tout. Ces personnes qui pourraient contaminer “20, 30, 40, 50 personnes pour des raisons qu’on ne connaît pas”.“Si nos concitoyens continuent à s’écarter de ces mesures, le risque d’une reprise, un peu différente, avant la fin de l’été reste toujours possible”.

Evidemment, pour redonner un peu de confiance aux français, le président du Conseil scientifique lance une petite bonne nouvelle : “ Si c’est le cas, on sera évidemment beaucoup plus prêts qu’on ne l’avait été au mois de février“. Mais bon, il vaut mieux ne pas en arriver là. Ainsi, pour éviter ce qui pourrait être une catastrophe de plus dans le pays, il va falloir respecter les mesures barrières, éviter les grands rassemblements et surtout éviter de se faire des embrassades ou se serrer la main. Idem si vous souhaitez que les grandes vacances n’en prennent pas un coup. vacances