Vacances d’été menacées? L’ombre d’un nouveau confinement inquiète, c’est super préoccupant!

  • Julie Bourdin
  • 7 juillet 2020

Vacances d’été, plages, montagne, balade et détente, le plan des Français pour ces deux mois. Mais ce plan pourrait se voir malheureusement contrarié par la pandémie. En effet, depuis le 11 mai, et la suspension des mesures de confinement, les Français ont repris leurs habitudes. Cependant, des précautions sont à prendre pour éviter de revoir le taux de contagion à la hausse. Gestes barrières et port du masque sont notamment des éléments indispensables de la fin du confinement. Mais un relâchement se fait sentir et dans plusieurs pays, des zones sont confinées à nouveau. La France pourrait bien être la suivante !

Les vacances d’été pourraient se voir raccourcies

Ce ne sont évidemment que des suppositions. Mais nous avons déjà pu voir que nous n’avons pas été le premier pays confiné au 17 mars. L’Italie et l’Espagne nous devançaient. Et là encore, c’est en Italie et en Espagne que certaines zones sont confinées à nouveau. Cela voudra-t-il dire que la France est la prochaine ? Un confinement partiel est à envisager car les économies des pays ne se relèveraient que trop difficilement si elle devait se priver du tourisme. Pour protéger la santé des population et garantir le bon fonctionnement des hôpitaux, nous pourrions ne pas avoir le choix.

D’autant que l’Allemagne qui était jusque là très efficace, n’évite pas cette fois-ci un confinement partiel de sa population. Ce sont des données préoccupantes qui nous laissent penser que nous sommes les prochains. Surtout que l’OMS (l’Organisation mondiale de la santé) détaille la pandémie comme étant à son pic le plus important ces deniers temps. En effet, si en Europe et en France la situation semble sous contrôle, ce n’est pas le cas du reste du monde. Si nous avons encore de la chance, cela ne durera pas si nous ne restons pas vigilants comme au premier jour.

La pandémie ne doit pas être prise à la légère

Les vacances d’été sont donc compromises même en absence d’un nouveau confinement pour le moment. Car ce sont plusieurs destinations phares qui vont être fermées et confinées en attendant une amélioration. La crise sanitaire et la pandémie bat encore son plein et cette période n’est pas encore dernière nous. Il faudra un vaccin pour espérer que tout rentre dans l’ordre. Mais cela demande beaucoup de temps malgré l’urgence de la situation. Les vacances d’été ne se feront pas en Grèce, qui vient de refermer ses frontières. Elles ne se feront pas non plus au Maroc. Les vacances d’été ne pourront pas non plus se faire en Serbie pour les Français et encore moins aux États-Unis. Pas de vacances d’été non plus en Espagne ou au Portugal, en tout cas les zones de la Catalogne et de la Galice (les plus touristiques) sont fermées.

Ce qui est également très inquiétant, c’est que les zones de concentration du virus, qui permettent à l’épidémie de monter, sont repérées dans des usines. Que cela soit en France comme dans les autres pays du monde, ce sont dans des usines agroalimentaires notamment que les concentrations sont présentes. Va-t-il alors falloir faire aussi attention à ce que nous mangeons ?

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.