Vacances

Vacances : Une catastrophe de plus en plus possible, un reconfinement pour les Français de 15 jours !

  • Mieger Tristan
  • 31 juillet 2020

Les membres du gouvernement se préparent à rétablir des mesures strictes pendant les vacances, mais souhaitent avant tout que la population fasse preuve de sérieux et notamment lorsqu’ils sont en vacances. Explications.

Une augmentation de cas chez les jeunes

La situation reste toujours préoccupante pour de nombreuses zones en France comme en Bretagne ou dans la Mayenne notamment. En effet, les dernières informations montrent que le nombre de cas ne cesse de grimper jour après jour. Il faut savoir que les vacances d’été favorisent le brassage des populations et forcément les manquements dans les gestes barrières. Ainsi, l’éventualité d’une reconfinement partiel ou de fermeture de certains bars et établissements nocturnes est ainsi à l’étude.

Mais on ne peut pas encore parler de deuxième vague selon Olivier Véran : “On ne peut pas parler d’une deuxième vague mais une chose est sûre on voit, depuis quelques jours, le nombre de cas positifs remonter nettement alors qu’il baissait depuis treize semaines“.

Et les nombres de cas positifs s’expliquent par une augmentation de cas chez les jeunes : “Lors des campagnes de dépistage massif, on remarque que les patients sont jeunes, plus jeunes que lors de la précédente vague. Le taux d’asymptomatiques est, lui, extrêmement élevé“.

Olivier Véran ne veut pas d’un reconfinement pendant les vacances

Olivier Véran s’est exprimé ensuite sur les personnes âgées, qui sont celui lui plutôt respectueux des règles : “Sans doute que les personnes vulnérables et âgées ont conservé un niveau de prudence élevé alors que les jeunes, eux, font moins attention. C’est ce que l’on constate notamment lors de rassemblements festifs et surtout familiaux à l’origine de clusters“.

Et c’est justement ces rassemblements qui posent problème ces dernières semaines. Notamment quand on voit de nombreuses personnes en vacances ne pas faire attention.

Ainsi, Olivier Véran estime qu’il faut continuer les efforts et surtout pas les relâcher : “Il ne faut pas lâcher maintenant, le travail qui a été fait par les Français depuis 6 mois dans ce pays et qui a permis de sauver tant de vies doit se poursuivre, même quand c’est l’été, même quand on en a marre, même quand on est avec ses amis, avec sa famille“, a-t-il notamment insisté, appelant surtout à la responsabilité individuelles de l’ensemble des français.

Il précise ensuite qu’il ne voulait pas arriver à devoir reconfiner l’ensemble de la France : “Nous ne voulons pas arriver à un reconfinement (…) La guerre n’est pas terminée“.