Vacances: Vers un retour incontrôlé du coronavirus en France et d'un reconfinement comme en Espagne ?

Vacances: Vers un retour incontrôlé du coronavirus en France et d’un reconfinement comme en Espagne ?

  • Mieger Tristan
  • 7, août 2020 à 20h04

Le coronavirus est toujours bien présent et circule encore durant les vacances de façon plus active. D’après eux, l’équilibre est fragile et le basculement pourrait arriver très vite comme en Espagne. Retour sur ce qu’il faut faire pour éviter cela.

Une seconde vague hautement probable à l’automne ou l’hiver

Alors que le taux de reproduction est à la hausse en France et que les clusters se multiplient pendant les vacances, le Conseil scientifique s’est récemment exprimé et tire la sonnette d’alarme : “Nous pouvons basculer à tout moment durant les vacances. Le virus circule de façon plus active pendant les vacances, avec une perte accentuée des mesures de distanciation et des mesures barrières : l’équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment dans un scénario moins contrôlé comme en Espagne par exemple” a mis en garde l’instance ce mardi 4 août.

Le conseil scientifique poursuit son propos des vacances en indiquant que l’avenir de l’épidémie était en très grande partie entre les mains des citoyens. En effet, il apparaît de plus en plus que si tout le monde respectait les gestes barrières, l’épidémie pourrait être plus facilement sous contrôle : “l’avenir de l’épidémie à court terme est en grande partie entre les mains des citoyens, qui doivent respecter les mesures barrières“. L’instance précise également qu’il est “hautement probable qu’une seconde vague épidémique soit observée à l’automne ou l’hiver après les vacances” comme elle l’avait déjà dit auparavant.

Les cas repartent à la hausse durant les vacances

Il faut dire que pendant la semaine du 20 au 26 juillet, le nombre de nouveaux cas confirmés en France ( vacances) a connu une augmentation importante. En effet, avec 54% (5 592 au total), et la barre des 1 000 nouveaux cas par jour, la situation devient petit à petit préoccupante. En plus, le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant la tendance de baisse des dernières semaines. Le Conseil scientifique demande donc aux autorités de mettre en place des “plans de prévention” axés notamment sur les plus grandes métropoles dès maintenant pour les vacances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La vacuna del coronavirus podría salir hasta US$37 por dosis https://diariomisiones.online/?p=2566 #Vacuna #coronavirus #COVID19

Une publication partagée par Diario Misiones (@misionesdiario) le

Il pointe enfin également des “lenteurs” dans la stratégie consistant à tester, tracer et isoler les cas positifs. Le Conseil préconise donc d’améliorer “l’accès aux tests” de dépistage du coronavirus pendant les vacances, dont les délais sont actuellement trop longs en raison d’une forte demande. Enfin, dans un deuxième avis distinct, le Conseil scientifique propose un contrôle plus strict des voyageurs arrivant de pays “à risques”, avec des tests à leur départ ou leur arrivée et une mise en quarantaine de 14 jours. On sait ce qu’il nous reste à faire du coup.