vaccin

Vaccin Covid-19: sera-t-il bientôt obligatoire? On vous dit tout!

  • Valerie Hommez
  • 27, novembre 2020 à 13h16

Depuis le début de l’année, le monde connaît une crise profonde. En effet, la pandémie de covid-19 s’est aujourd’hui étendue à l’ensemble de la planète. Depuis plus de dix mois, les chercheurs travaillent sur un vaccin efficace contre ce virus qui a déjà fait un grand nombre de victimes. Dès lors, la vaccination deviendra-t-elle obligatoire ? Et notamment, faudra-t-il prouver avoir été vacciné pour voyager ? Certaines compagnies aériennes ont déjà pris les devants.

Covid-19 : comment allons-nous voyager dans les prochains mois ?

L’échéance d’un remède se rapproche

Depuis que le virus est apparu, plusieurs laboratoires à travers le monde cherchent un remède efficace. D’ailleurs, les travaux de certains chercheurs arrivent à leur terme. En France comme dans d’autres nombreux autres pays, une campagne de vaccination massive est dès lors envisagée. À ce jour, plusieurs vaccins auraient déjà montré leur efficacité. Même si bien sûr, il reste encore de nombreuses inconnues. Par exemple, il reste à savoir quels pourraient être les effets secondaires. Néanmoins, plusieurs gouvernements pensent que les résultats sont satisfaisants. Du moins suffisamment pour lancer une campagne massive auprès de la population.

D’ailleurs, les compagnies aériennes réfléchissent également à la suite à donner à cette pandémie. Car bientôt, ce sont des millions de voyageurs qui reprendront le chemin des aéroports. Dès la fin des restrictions et des différents confinements, le transit international devrait reprendre comme à son habitude. Alors plusieurs compagnies de transport aérien réfléchissent à la manière d’organiser ce retour à la normale. Par exemple, la compagnie australienne QANTAS a déjà pris une décision ferme et définitive. Pour voyager sur ses avions, il sera obligatoire d’être vacciné et de pouvoir apporter la preuve.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brifly (@briflynews)

Un débat dans tous les aéroports du monde

Depuis le début de la crise, les voyages internationaux sont soumis à des conditions strictes. Très rapidement, les autorités compétentes ont mis des contrôles de température en place à l’entrée des terminaux. Puis il a fallu fournir un test PCR négatif avant d’embarquer dans un avion. Mais aujourd’hui, plusieurs compagnies aériennes pensent aller plus loin. D’ailleurs, certains états semblent déjà mettre en place de tels dispositifs. Par exemple, l’Australie demandera aux gens de se faire vacciner avant de pouvoir monter à bord d’un avion à destination de son territoire. Par contre, EasyJet, Japan Airlines et Ryanair ne devraient pas mettre en place la même stratégie en matière de vaccin contre la covid-19. D’ailleurs pour Michael O’Leary le directeur général de Ryanair, il ” doute que cela soit applicable au cours courrier “.

À ce jour, Air France ne semble pas encore en mesure de donner sa ligne directrice. ” À ce stade, il n’est pas possible de déterminer les conditions précises qui encadreront le transport des clients une fois le vaccin disponible “. Néanmoins, la compagnie française se conformera à toutes les obligations éditées par les autorités françaises et internationales. Selon certains observateurs, l’idée d’un passeport sanitaire pourrait également voir le jour. David Powell, le conseiller médical de l’IATA (Association internationale de transport aérien) pense en tout cas que ce serait essentiel. Selon lui, il est important de ” pouvoir disposer d’informations véritables sur l’état de santé des passagers “. Mais bien évidemment, il reste un grand nombre de questions, notamment juridiques à ce sujet. De toute évidence, toutes les compagnies aériennes sont en train de réfléchir aux meilleures mesures pour garantir la sécurité de leurs passagers dans les prochains mois. Et elles le feront en accord avec les décisions gouvernementales.