Vaimalama Chaves : L’ex Miss France victime d’un tragique accident, « je n’ai pas pu bouger »

Dans sa jeunesse, Vaimalama Chaves a longtemps été moquée pour son poids. Aujourd’hui, elle nous explique la raison pour laquelle elle avait pris du poids.

Vaimalama Chaves fait rire les internautes avec une photo d’elle et de son amoureux
© vaimalamachavesoff

Durant une certaine partie de sa jeunesse, Vaimalama Chaves a longtemps été moquée à cause de son poids. Une blessure qui a du mal à partir encore aujourd’hui. D’ailleurs, lors d’une interview pour Non Stop People, la Miss France 2019 nous explique l’acharnement qu’elle a subi au lycée après sa prise de poids. La rédaction de LD People a décidé de retranscrire cette interview pleine de vérité. Vous êtes prêts ?

Une blessure difficile à cicatriser

Certaines fois, les blessures d’enfance ont du mal à s’en aller. C’est le cas ici pour Vaimalama Chaves. Durant sa période scolaire, la jeune femme a connu une période de surpoids très compliquée à vivre. Elle se souvient notamment de plusieurs surnoms horribles : « Il y a eu des surnoms qui m’ont particulièrement touchée, tels que ‘le monstre’ ou des propos comme ‘t’es grosse, t’es moche‘ » a-t-elle notamment expliqué. Et même si aujourd’hui, tout ça est derrière elle, la belle demoiselle se souvient toujours. C’est notamment la transition au lycée qui était le plus difficile pour elle.

Pour nos confrères de « Non Stop People« , Vaimalama Chaves a notamment expliqué qu’elle s’enfermait dans la bibliothèque lorsque les insultes fusent : « J’allais m’enfermer dans la bibliothèque, je ne répondais pas. Ça ne m’intéressait pas. La transition au lycée n’était pas très facile » s’est-elle souvenue avec tristesse. Elle a ensuite pris le temps d’expliquer la raison pour laquelle elle avait pris du poids :« J’avais eu un accident de vélo avec une rupture du ligament croisé et une hospitalisation où je n’ai pas pu bouger. Là, on voit le corps qui change et ça ne nous plaît pas et je fais les choses qu’il faut pour tendre vers ce qu’il me plaît davantage ».

Un nouveau lycée pour un changement de vie

L’ancienne Miss France précise son propos et indique pourquoi cet accident de vélo a été l’élément déclencheur de son mal être : « J’ai eu un accident de vélo, à la suite duquel j’ai pris encore plus de poids, parce que je ne pouvais plus faire de sport et que je ne faisais pas attention à mon alimentation ». Et c’est vrai que lorsqu’on ne fait plus attention, il est possible de voir son corps changer : Le résultat ne me plaisait plus du tout et j’ai pris conscience que je devais faire attention. J’ai d’abord changé ma façon de manger ».

Pour ne pas sombrer encore plus et oublier les méchancetés de ses camarades, Vaimalama Chaves décide de se prendre en main et de changer de lycée : « J’ai commencé à perdre du poids parce que ça me plaisait de mettre des vêtements qui étaient à la mode, et de pouvoir mettre des vêtements sans me sentir mal à l’aise, juste d’accepter mon corps tel qu’il était » explique-t-elle à nos confrères. Motivée ensuite par le résultat, la jeune femme a décidé de se remettre au sport, de mieux manger. Finalement, elle est devenue la femme qu’elle est actuellement.

Une prochaine carrière dans la musique ?

Un choix totalement payant pour Vaimalama Chaves, qui devenait la 89ème Miss France et faisait ainsi taire ses détracteurs. Bien dans son corps aujourd’hui, la jeune femme n’a pourtant pas oublié sa période, et n’occulte jamais le sujet : « Je n’ai pas perdu du poids pour devenir Miss France. Ça fait déjà quelques années que j’ai maigri et que j’ai surmonté çaJe l’ai évoqué parce que je souhaite que les gens en surpoids sachent qu’ils ne sont pas seuls. Ça arrive à tout le monde, ils doivent garder confiance en eux ». D’après la rédaction de LD People c’est complètement réussi.

Pour parler de la suite, on peut vous dire que Vaimalama Chaves s’est reconvertie à la musique et pourrait tenter de percer dans le milieu. La rédaction de LD People peut également vous dire que la jeune femme a trouvé l’amour dans les bras du champion de vélo trial Nicolas Fleury. Oui, vous lisez bien, un champion de vélo. Quand on sait que c’est un accident de vélo qui lui a fait du mal, on se dit que c’est une façon de boucler la boucle (non pas celle du Tour de France). Et vous, qu’en pensez-vous de cette histoire ? Nous on est fan en tout cas.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi.