Valérie Trierweiler : « Lorsqu’on vit dans un milieu privilégié, il ne faut pas oublier ceux qui n’en font pas partie »

  • Carole Roldane
  • 18 août 2015

Ce matin sur RTL Bernard Poirette recevait Valérie Trierweiler « Marraine » du Secours Populaire.


« Mes engagements dans des associations cela reste une activité annexe pour moi ».

Au sujet des migrants :
« C’est un problème qui concerne la France, mais évidemment je me sens concernée par ce qu’il se passe. »
« Là, si vous me proposez d’aller faire un reportage sur les migrants je pars tout de suite ! »

Au sujet de la politique :          
« Je suis de gauche, plus que jamais de gauche. Chez Jean-Luc Mélenchon il y a des idées que je peux approuver et d’autres non« .
« Je ne suis pas élue, et je ne le serai jamais« …
« Sur le chômage, oui, il y a une certaine responsabilité de l’état. »

A la question : « Votre Président désormais, est-ce François Hollande ou Julien Lauprêtre du Secours Populaire » ? ; Valérie Trierweiler répond :
« François Hollande est le Président de tous les Français donc le mien aussi puisque je suis une citoyenne Française, et maintenant mon  » Président de coeur » c’est Julien Lauprêtre du Secours Populaire« …