Variants de la Covid-19: Quelle est leur vitesse de propagation? Selon les experts!

Les variants de la Covid-19 circulent plus rapidement que la souche d’origine du virus. À quel rythme se propagent-ils ? Quand seront-ils la norme ?

Variants de la Covid-19: Quelle est leur vitesse de propagation? Selon les experts!

Les variants de la Covid-19 inquiètent. Ils sont visiblement plus contagieux que la Covid-19 d’origine et tendent à remplacer le virus de la pandémie que nous avons connu jusqu’à présent. Le variant britannique est celui qui est le plus présent en France pour le moment. Les personnes contaminées par ce dernier sont contagieuses plus longtemps, dix jours au lieu de 5. De quoi légitimement penser qu’à terme, la souche origine de la Covid-19 disparaisse pour laisser son variant prendre le relais. LDpeople vous dit tout.

Les variants sont plus contagieux et se déplacent donc plus rapidement

Le nombre de personnes contaminées par les variants en France augmente à vitesse grand V. D’après les courbes de l’Inserm, il augmenterait de 50% par semaine. De quoi présager une montée croissante exponentielle des cas sur le territoire dans les prochaines semaines ou les prochains jours. À l’heure actuelle, ce sont 36% des contaminations en France qui sont dues au variant britannique. Mais certains départements comme la Moselle défient les statistiques et sont beaucoup plus touchés. Les variants brésiliens et sud-africains sont encore très minoritaires en revanche mais c’est aussi pour cela qu’ils sont difficiles à suivre. Ils ne seraient alors responsables que de 5% des contaminations.

De plus, les variants inquiètent pour d’autres raisons. LDpeople vous en résume les causes. En effet, si ils sont plus contagieux, comme a l’air de l’être le variant britannique, ils pourraient mieux résister aux vaccins. C’est pour cette raison que les recherches s’accélèrent pour la découverte d’un vaccin universel. Les scientifiques espèrent pouvoir travailler plus précisément grâce à l’émergence des variants. Si une partie du virus ne mute pas, ils pourront alors adapter les vaccins pour qu’il agisse sur cette partie précisément. Mais une telle découverte n’est pas prévue avant la fin de cette année.

De nouvelles mesures sont attendues dans les prochains jours

Au début du mois de mars, le gouvernement devrait annoncer de nouvelles mesures. Le Président de la République, Emmanuel Macron, a fait part de cette intention lors d’une réunion avec des élus ce jeudi 17 février. D’ici le début du mois de mars, il devrait pouvoir décider si il faut renforcer ou relâcher les mesures mises en place. Certains espèrent donc l’annonce de la réouverture des lieux de culture ou des restaurants. Mais d’autres se préparent déjà pour un durcissement des règles. En effet, pour stopper la propagation des variants et permettre aux scientifiques d’apporter une réponse efficace, des mesures plus strictes risquent de rentrer en jeu. Mais pour l’heure actuelle, rien n’est encore décidé.

Le modèle de l’Angleterre nous donne, en France, une bonne idée de ce qui est en train de se profiler dans le pays. En effet, le variant britannique a contraint les autorités à déclarer un nouveau confinement. Le France était heureuse de ne pas en arriver là. Mais pourra-t-elle encore repousser l’échéance ? Car les variants sont de plus en plus présents ! Et la situation doit à tout prix rester sous le contrôle de l’Etat. Sans cela, les hôpitaux vont se retrouver débordés. Nous revivrons alors une période comme celle du mois de mars de l’année dernière. Pour certains experts, il est de bon ton de parler de nouvelle pandémie avec l’arrivée de ces variants. LDpeople vous rassure, d’autres sons de cloches résonnent aussi sur le sujet. Oui, d’autres sont beaucoup plus optimistes.

Les variants prendront-ils le dessus de la souche d’origine de la Covid-19 ?

Les partisans de la stratégie « zéro Covid » notamment, estiment qu’il est tant de changer de stratégie. Vivre avec le virus n’est plus une option pour eux. La montée en puissance des variants permet d’agir de façon brutale mais ponctuelle. Et surtout avec des mesures de courtes durées. Mais encore faut-il pouvoir engager toute l’Europe dans cette démarche. En revanche, pour les adeptes de la stratégie « zéro Covid », si la stratégie ne change pas, il est clair que les variants vont remplacer la souche d’origine de la Covid-19. Et à ce moment-là, nous serions soumis aux doutes vis-à-vis des vaccins déjà présents sur le territoire et distribués en priorité aux personnes les plus vulnérables.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.