Voici ce que gagne Julien Courbet lorsqu’il joue son one-man-show (AUDIO)

  • Carole Roldane
  • 18 avril 2015

Vedette de « Touche pas à mon poste » comme chroniqueur, présentateur du « Maillon Faible » sur D8, animateur sur RTL, producteur, tout roule pour Julien Courbet qui a également réussi à s’imposer sur scène avec son one-man-show « Julien Courbet fait son Comic out ».

Invité par Philippe Vandel dans son émission radio diffusée sur France Info « Tout et son contraire », Julien Courbet a dévoilé ce qu’il gagnait lorsqu’il jouait son one-man-show, lui qui a commencé dans le showbiz en écrivant des sketchs pour Jacques Martin avant d’être repéré par Gérard Louvin.

Julien Courbet sur ses débuts:
« Je ne monte pas sur scène pour faire comme Cauet ou Arthur. C’est tout simplement mon métier de base. La vraie question est : « Pourquoi avez-vous fait « Sans aucun doute » » ! D’ailleurs, à l’époque où j’écrivais les sketchs de Jacques Martin, j’avais commencé à m’écrire un spectacle lorsque mon téléphone sonne : « Bonjour, c’est Gérard Louvin, on m’a parlé de vous ». Il a insisté, j’ai passé le casting et une émission en amène une deuxième, voilà comment j’ai « quitté » mon job d’humoriste ». A ce jour, il va encore me falloir 4–5 ans avant d’être reconnu comme humoriste, c’est un travail de fourmi ! »…

Sur ses cachets…
« Le prix d’une salle de 100 places à Paris est tel que même si vous la remplissez, vous ne gagnez rien. Le producteur me dit que je gagne 100 euros brut ce qui me laisse 60 € pour moi…Si je veux gagner un jour plus, il faudra faire un Zénith, mais je ne suis pas encore dans cette démarche« .