Voici pourquoi TF1 a continué à diffuser le match alors que les attentats avaient lieu

  • Carole Roldane
  • 17, novembre 2015 à 9h17

La directrice de l’information sur TF1 Catherine Nayl était ce matin l’invité de Jean-Marc Morandini proposait dans “Le grand direct des médias”.

Alors que le match amical France-Allemagne se jouait avec 80.000 spectateurs, la France était victime d’attentats tout près du Stade de France mais aussi dans Paris.

Catherine Nayl explique :
Nous n’avons pas basculé sur LCI et c’est un choix assumé et surtout “un choix responsable”. Je justifie la diffusion intégrale du match France-Allemagne par un “choix responsable” vis à vis des téléspectateurs de la Une, pour vérifier les informations, et aussi vis à vis des 80.000 spectateurs du Stade de France. Quand vous avez 80.000 personnes dans un stade (le Stade de France) avec des informations qui ne sont pas sûres au départ, c ‘est à dire que nous apprenons qu’il y a eu des détonations mais nous ne savons pas à quoi cela correspond exactement, et des fusillades, et là encore, sans savoir exactement si coordonnées, simultanées, sans savoir exactement ce qu’il se passe ; 80.000 spectateurs dans un stade et des millions de téléspectateurs qui regardent le match cela n’aurait pas été responsable de diffuser la moindre information sans savoir ce que c’était“.

Catherine Nayl continue :
Donc, nous avons décidé d’organiser cette édition spéciale en prévenant notre journaliste à l’antenne Christian Jeanpierre à la fin du match pour qu’il puisse transmettre les informations. Les mouvements de foule qui étaient importants après la fin du match nous ont donné raison“.

Plus de news sur LDpeople.com : Les spectateurs quittent le Stade de France tant bien que mal. REGARDEZ ci-dessous :